Accueil


Bulletin de novembre 2017



Vie de l’association



Rappel de nos prochaines rencontres :

• Le 25 novembre à 14h30 au Petit Palais, présentation des photos de notre voyage en Ligurie, par Gérard Guyot, ouverte à tous.

• Les 13 et 14 décembre, visite des expositions parisiennes «  François Ier et l’art des Pays-Bas » et « Le verre, un Moyen Age inventif » (voir ci-dessous). Les inscriptions sont closes, mais les retardataires peuvent être placés en liste d’attente pour pallier d’éventuelles défections de dernière minute.

• La date de notre assemblée générale annuelle a été fixée au 27 janvier 2018.



Nous continuons à assurer l’ouverture de la bibliothèque le jeudi de 14 à 17h. Nous comptons sur vous comme lecteurs ; mais aussi de nouveaux volontaires pour tenir la permanence seront les bienvenus.



• Notre voyage annuel est en cours d’organisation. Nous vous proposons de retourner en vallée d’Aoste où Sophie Kovalevsky nous a déjà emmenés il y a dix ans. De nouvelles restaurations nous permettront de renouveler le programme. Aux monuments incontournables (la cathédrale, la collégiale Saint-Ours, les châteaux de Fénis et d’Issogne, et leurs peintures murales) que nous visiterons à nouveau, nous ajouterons quelques chapelles peintes.

Ce voyage aura lieu du 18 au 21 juin 2018. Nous logerons en centre ville et prendrons nos repas du soir à l’hôtel.

Dès qu’il sera mis au point, nous vous adresserons le pré-programme de notre itinéraire. Les personnes déjà intéressées peuvent se manifester auprès de Sophie : sophie.kovalevsky@wanadoo.fr



Autres informations



Expositions

• Jusqu’au 8 janvier 2018, à Paris, au musée de Cluny, l’exposition Le Verre, un Moyen Âge inventif convie à la découverte de techniques (pièces moulées, émaillées, vitrail, miroir), d’objets de la vie quotidienne (verrerie de table, perles, lunettes) ou d’ornement de monuments majeurs (vitraux de la Sainte-Chapelle et de Saint-Denis), de productions françaises, anglaises, vénitiennes, mais aussi syriennes. Le catalogue (éd. RMN, 240 pages, 39€) contient un texte de Michel Pastoureau sur le rôle du verre comme allégorie de la lumière divine.



• Jusqu’au 14 janvier, à Paris, l’Institut du Monde Arabe fête ses 30 ans d’existence avec l’exposition Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire.

Les objets médiévaux sont nombreux dans les salles : ivoires, icones, éléments d’architecture sculptés, manuscrits enluminés … les plus rares remontant aux premiers siècles du Moyen Age. Le catalogue (éd. Gallimard, 208 pages, 29€) gardera en particulier le souvenir des objets qui n’avaient jamais été montrés en Europe.



• Jusqu’au 14 janvier, à Reims, le musée installé dans l’ancienne abbaye Saint-Rémi présente 1500, Trésors de la fin du Moyen Âge, occasion de rattrapage pour ceux qui en 2010 auraient raté l’exposition parisienne "France 1500".

À Reims, même si vous avez déjà visité la cathédrale, ne manquez pas d’aller admirer sa façade. Huit cent ans après sa réalisation, la grande rosace a fait l’objet d’une restauration, achevée en juin dernier.



• Jusqu’au 15 janvier, à Paris, le musée du Louvre, avec l’exposition François Ier et l’art des Pays-Bas, affiche l’ambition d’explorer le versant nordique de la Renaissance française, qui rééquilibre le poids des apports italiens sous ce règne. Nouveaux éclairages et œuvres inédites ou méconnues haussent cette exposition et son catalogue (éd. Louvre/Somogy, 448 pages, 45€) au niveau de recherche et d’excellence que l’on attend du Louvre mais que des expositions récentes ont déçu. Notons aussi que Paris et la cour ne monopolisent pas l’attention ; des œuvres réalisées en Picardie, en Normandie et en Bourgogne sont aussi présentes.



L’un des clous de l’exposition est le livre d’heures du roi, exécuté vers 1530, enluminé et couvert d’une reliure somptueuse. Ce très rare témoignage de l’orfèvrerie parisienne de cette époque sera mis en vente à Londres au début de l’année prochaine. Le Louvre espère s’en porter acquéreur et une souscription est lancée auprès des particuliers et des entreprises : c’est la huitième opération "Tous mécènes".



• Jusqu’au 28 janvier, à Strasbourg la Bibliothèque Nationale et Universitaire abrite l’exposition Néo gothique ! Fascination et interprétation du Moyen Âge en Alsace, 1880-1930. Très présent dans l’Europe de cette époque, le courant médiévaliste se manifeste en Alsace dans différents domaines : architecture, musique, petits objets de collection. Ce goût pour un Moyen Age fantasmé, très populaire, marque aussi les réalisations savantes (fondation de l’Institut d’Histoire médiévale de l’Université de Strasbourg, restauration parfois controversée de plusieurs monuments médiévaux).



Conférences

• Au musée du Petit Palais, le 30 novembre, Dominique Vingtain présentera La création artistique à Avignon à l’automne du Moyen Age ; et le 21 décembre, Marie Mayot parlera des Techniques de la peinture provençale (de 12h15 à 13h).



• Le Louvre accompagne l’exposition François Ier d’un cycle de conférences, avec Frédéric Elsig : Le courant néerlandais dans la peinture en France au XVe siècle, le 16 novembre ; et Cécile Scailliérez : L’art du Nord dans la France du XVIe siècle, le 23 novembre (18h30 à l’auditorium).



• Le 12 décembre à Strasbourg, en lien avec l’exposition mentionnée ci-dessus, Marc Schurr commentera les travaux de sauvetage de la cathédrale de Strasbourg effectués entre 1905 et 1921 (18h30 à l’auditorium de l’université).



Publications

Cet été est paru, en guise de catalogue d’une exposition documentaire présentée à Digne-les-Bains par les archives départementales et la conservation des antiquités et objets d’art des Alpes de haute Provence, une brochure sur Ganagobie et ses mosaïques du XII<sup>e</sup> siècle. Parmi les auteurs, le frère Régis Blanchard dont nous avions particulièrement apprécié les explications lors de notre visite de juin 2015. La redécouverte des mosaïques dans les ruines de l’église, la restauration des unes et des autres, sont racontées. De très belles photos en couleur accompagnent les 71 pages de cette publication.