Accueil


Lundi 18 juin 2018 :

Départ du car à Avignon. Route vers Bourg-Saint-Maurice (haute vallée de la Tarentaise)

Visite de la basilique de Saint-Martin d’Aime (entre Moûtiers et Bourg- Saint-Maurice) (sous la conduite de Marie-Claude Léonelli).

Déjeuner à Bourg-Saint-Maurice



Après-midi

Montée sur le hameau de Vulmix (1000 m d’altitude).

Visite de la chapelle Saint-Grat  : cycle de peintures murales consacré aux Histoires de saint Grat, évêque d’Aoste ; ensemble attribué au peintre Giacomino d’Ivrea, 2ème moitié du XVe siècle.

Route vers le col du Petit-Saint-Bernard (2188 m d’altitude)

Arrêt au col : visite du site archéologique d’Alpis Graia  : cromlech (alignement de 46 menhirs datant de l’âge du bronze) ; tracé routier d’époque romaine ; vestiges de constructions antiques (mansiones, fanum, et édifice à plan rectangulaire) ; ancienne colonne Joux (columna Jovis), surmontée de la statue de saint Bernard de Menthon ; ancien Hospice reconstruit après la seconde guerre mondiale.

Aoste : installation à l’hôtel Duca D’Aosta****



Mardi 19 juin :

Aoste (583 m d’altitude)

Matin

Visite à pied du Centre Historique (antique, médiéval et moderne) :

Arc d’Auguste, porte Prétorienne, enceinte fortifiée, théâtre romain, vestiges de l’amphithéâtre, complexe de la Collégiale de Saint-Ours (église médiévale et son mobilier liturgique, crypte, mosaïques, cloître et ses chapiteaux, prieuré), couvent Sainte-Catherine, quartier canonial, Palais Roncas, chapelle Saint-Grat, Forum.

Déjeuner, centre ville d’Aoste



Après midi :

Issogne (387 m d’altitude) : château médiéval, transformé en résidence palatiale par Georges de Challant (né à Lyon en 1440 et mort en 1509), un des mieux conservés de toute la vallée d’Aoste. Magnifique cortile autrefois peint, orné de la fontaine du « Grenadier », en fer forgé. Nombreuses pièces (cuisine, salle à manger, chapelle, salle baronale, chambres, salle des armes) dont certaines ornées de fresques. Le décor le plus célèbre est celui du porche (six panneaux historiés, remarquables témoignages de la vie quotidienne de la fin du XVe siècle et célébration du bon gouvernement de la famille Challant).

Guide locale obligatoire.

En fin de journée : temps libre et dîner à l’hôtel.



Mercredi 20 juin 2018 :

Matin :

Aoste : Cathédrale Santa Maria Assunta (fresques ottoniennes des combles et Trésor)(avec une guide locale).

Route en direction de la haute vallée d’Aoste

Montée vers le village de La Salle (1000 m d’altitude) (si la météo le permet).

Panorama exceptionnel sur la chaîne du Mont-Blanc.

Découverte d’une peinture murale sur la façade d’un ancien hospice

Déjeuner à Morgex



Après-midi :

Morgex : église Notre-Dame de l’Assomption (920 m d’altitude)

L’une des plus anciennes paroisses de la haute vallée d’Aoste (existence attestée par des fouilles d’une ancienne église baptismale paléochrétienne, V-VIe siècle). L’église médiévale est mentionnée pour la première fois en 1176.

Deux ensembles de peintures murales : l’un de 1493 et l’autre de 1559.

Belle vitrine d’art sacré (châsse en argent, seconde moitié XVe siècle).

Saint-Pierre : château Sarriod-de-La-Tour (730 m d’altitude)

Château médiéval situé sur la commune de Saint-Pierre qui appartint à la famille Sarriod-de-La-Tour. Les parties les plus anciennes de cet édifice datent des XIe et XIIe siècles.

- A l’intérieur de la chapelle : cycle de peintures murales du XIIIe siècle.

- A l’entrée de la chapelle : un Calvaire et saint Christophe du XVe siècle (1478-1483).

- « Salle des têtes » : située au premier étage du château, elle était la salle d’apparat. Plafond en bois sculpté avec 171 figures (personnalités de l’époque, animaux domestiques, créatures imaginaires, grotesques...).

Retour sur Aoste Dîner à l’hôtel



Jeudi 21 juin 2018 :

Matin :

Fénis, château (540 m d’altitude) : témoignage majeur de l’architecture militaire féodale.

Au rez-de-chaussée : grande salle basse, locaux pour les ustensiles, garde- manger, cuisine, cheminée gigantesque.

Premier étage réservé à l’habitationdu seigneur : chambres, salle d’honneur, pièce de réception et chapelle.

Remarquable cour avec un escalier semi-circulaire et une galerie en bois. Plusieurs ensembles de peintures murales :

- Fresques exceptionnelles appartenant au courant du « gothique international », décorant la galerie de la cour (« Saint Georges délivrant la princesse », théorie de Sages et de Philosophes présentant des sentences morales en vieux français) et la chapelle (Crucifixion, Vierge de Miséricorde entourée des apôtres et de divers saints). Attribution à l’atelier de Giacomo Jaquerio, vers 1410/1420.

- Paroi orientale de la cour :

Loggia : Annonciation, saint Côme et saint Damien, « Vision de saint Hubert », divers saints ; (peintures attribuées à Giacomino d’Ivrea, vers 1430).

Panneau de saint Christophe (peintre anonyme).

Guide locale obligatoire.



 



Trajet de retour avec un arrêt déjeuner à Pré-Saint-Didier avant de passer le tunnel du Mont-Blanc.

Arrivée sur Avignon en fin de journée.