Accueil


Bulletin de janvier 2020 Editorial

En cette période de l’année, ce sont bien sûr des vœux que nous adressons à chacun de vous et à vos familles. Que cette année 2020 vous accorde le temps et le goût nécessaires à vos activités culturelles et artistiques. Plus que jamais en ces temps troublés, le développement culturel apparaît comme un approfondissement de l’esprit critique et de la réflexion, et comme un facteur d’unité et de concorde. Modestement, dans son petit domaine, le Centre espère vous y aider.

Vie de l’association

Nous remercions ceux qui ont déjà renouvelé leur adhésion au Centre. Les cotisations sont notre seule ressource : merci de ne pas l’oublier !

Nous vous rappelons la visite de deux expositions parisiennes, celle des Primitifs de la collection Alana et celle sur la Broderie médiévale, le 20 janvier. La circulaire relative à cette journée vous a été envoyée le 20 décembre. Il vous est redemandé de signaler votre participation à M.C. Léonelli, avant le 12, afin de respecter les délais d’annulation au cas où nous ne serions pas assez nombreux pour constituer un groupe selon les normes des établissements concernés. Nous espérons que l’amélioration des transports en commun décidera plusieurs d’entre vous à nous rejoindre.

Notre assemblée générale annuelle est fixée au samedi 15 février. Retenez cette date, en attente de la convocation.

Beaucoup sont impatients d’en savoir plus sur le voyage de juin prochain. Il nous mènera dans le sud de la Belgique, à la découverte des bâtiments, décors et mobiliers issus de la vie en béguinage, et des retables sculptés qui constituent une caractéristique de cette région. Rosalind Falvey prépare activement ce voyage, qu’elle guidera. De plus amples renseignements vous seront bientôt envoyés.

Autres informations :

Journées Portes ouvertes

- à l’Ecole du Louvre, le 18 janvier de 10 à 18h, avec un programme très riche : présentation de l’école et du concours d’entrée, conférences, films sur l’art, présentation des métiers ouverts aux anciens élèves. Entrée par le jardin du Carrousel, porte Jaujard.

- à l’Ecole nationale des Chartes le 1er février de 13 à 18h : informations sur les concours d’entrée, cursus, diplômes délivrés ; visites guidées de la bibliothèque ; conférences sur les métiers de la conservation (archives, bibliothèques, musées). Adresse : 65 rue de Richelieu, Paris IIe.

Dans les deux écoles, entrée libre pour tous, étudiants et grand public.

Prochains colloques

Le 7 février, de 9h à 17h30 une journée d’étude organisée par le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques abordera la question de la place des sociétés savantes dans les projets (présents et à venir) de recherche participative (cette expression récente désigne la volonté de "repenser la relation entre les amateurs, les citoyens et les scientifiques professionnels", en faisant participer les membres d’associations telles que la notre à des enquêtes reconnues en sciences humaines et sociales).

Parmi les communications annoncées, celle de l’universitaire Thierry Pécout  : "Humanités numériques et science participative : un projet pour les domaines des maisons d’Anjou (Anjou, Provence, Lorraine, XIIIe-XVe siècles)".

Lieu : Société d’encouragement à l’industrie nationale, 4 place Saint- Germain des Prés, Paris VIe ; inscription gratuite mais obligatoire : secretariat@cths.fr.

Le 145e Congrès National des Sociétés Savantes aura lieu à Nantes du 22 au 25 avril 2020. Le thème choisi est Collecter, collectionner, conserver. Deux sessions nous intéressent particulièrement : "Du trésor à la collection. Livres, reliques et objets d’art en milieu princier (fin du Moyen Age-début du XVIe siècle)" ; et "Collecter, conserver pour la renaissance de Notre-Dame de Paris". Informations pratiques et inscriptions sur le site du CTHS.

Expositions en cours

Le 12 janvier se terminent à Rome les expositions dédiées à Léonard de Vinci. La plus importante : Leonardo à Roma, influenze e eredità, se tient à la Villa Farnesina et porte sur le séjour du peintre à Rome de 1513 à 1516 (via della Lungara 230 ; tous les jours sauf mardi, de 10 à 19h). Signalons également Léonard et ses livres, au Palais Corsini (via della Lungara 10) qui évoque tous les centres d’intérêt du maître à travers sa bibliothèque.

Jusqu’au 8 mars, deux manifestations honorent un maître de la Renaissance germanique : à la Kunsthalle de Karlsruhe, Hans Baldung Grien, Sacré/Profane montre sa curieuse production picturale et ses allégories de la Mort ; à Strasbourg, le musée de l’œuvre Notre-Dame présente ses bois gravés, sous le titre Regards sur Hans Baldung Grien.

La revue Dossiers de l’Art dédie à cet artiste son numéro 275.

À Lyon, le musée des Beaux-Arts consacre jusqu’au 8 mars une exposition au Drapé. Des œuvres de la Renaissance y sont présentes.

À Paris, jusqu’au 15 mars, le musée des Arts Décoratifs rend hommage à l’une de ses donatrices, La marquise Arconati Visconti, femme libre et mécène d’exception. Collectionneuse et philanthrope décédée en 1926, elle fit de nombreux dons à différents musées et établissements d’enseignement supérieur. Les objets d’art du Moyen Âge et de la Renaissance constituent l’un de ses trois domaines de prédilection.

À Bruxelles, aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire se poursuit jusqu’au 29 mars l’exposition Crossroads : Voyage à travers le Moyen Âge (300-1000 ap. J.-C.).

L’année 2020 marque les 500 ans de la mort de Raphaël, survenue à Rome le 6 avril 1520 à l’âge de 37 ans. L’ouverture des commémorations a eu lieu le 3 janvier dans le Panthéon, où le corps du peintre repose depuis son décès. Une grande exposition monographique est prévue, aux Écuries du Quirinal de Rome, du 5 mars au 2 juin.

Publications

À l’automne dernier, à l’occasion du centenaire de sa naissance, Georges Duby est entré dans la Bibliothèque de la Pléiade. C’est le premier historien contemporain (1919-1996) à être publié dans cette prestigieuse collection. Sous le titre concis d’Œuvres, ce volume de 2080 pages regroupe six de ses livres majeurs, parmi lesquels L’âge des cathédrales, et divers textes courts ; il est présenté par Pierre Nora, et enrichi de notes et bibliographies (ce à quoi Duby lui-même s’était refusé afin d’être lu hors du milieu académique) par Felipe Brandi. Prix de lancement jusqu’au 31 mars : 65€.

Michel Pastoureaucontinue sa suite d’ouvrages sur chacune des couleurs : Jaune est paru avant Noël au Seuil. La bibliothèque du Centre en fera certainement l’achat dans les semaines qui viennent.

Bon début d’année à tous !