Accueil


Bulletin mai 2010

Éditorial

Nous renouons cette année avec les Hautes-Alpes qui ont laissé un souvenir marquant à ceux qui avaient participé à cette très bonne cuvée il y a quelques années. Il nous restait en effet encore beaucoup à voir et l’on ne pouvait pas rester sur notre faim. Le détail de ce voyage vous a été envoyé par courrier il y a quelques jours et j’espère que tout le monde l’a bien reçu et que nous serons nombreux du 13 au 15 juin. Le niveau de ces voyages n’ayant pas cessé de monter année après année, plaçant la barre désormais très haut, après l’exceptionnelle tournée à Angers l’an passé, je ne sais pas si cette fois nous pourrons encore nous améliorer. Venez donc le vérifier avec nous sur place ! Et surtout prenez votre inscription dans les plus brefs délais pour nous faciliter la tâche. Le 22 mai, comme vous le lirez ci-dessous, nous vous invitons comme chaque année à la « Conférence jeune chercheur » dont le thème retenu pour cette édition, vous fera voyager de la Catalogne à l’Italie en passant par la Provence de la fin du Moyen-Âge. Un voyage dans un fauteuil sans quitter Avignon : à ne pas manquer ! Pensez aussi à régler votre cotisation 2010 dès maintenant, le bulletin de souscription vous a été envoyé dans notre précédent courrier. Notre prochain bulletin – avant les vacances – ne sera adressé qu’aux adhérents à jour de leur cotisation. Il ne vous reste donc plus que deux choses à faire avant de passer à la lecture du présent bulletin : coller le timbre sur l’enveloppe qui contient le règlement de votre voyage et celui de votre cotisation et sortir d’ores et déjà votre valise pour l’aérer avant le grand départ pour les Hautes-Alpes.

François-Marie Legœuil

Anniversaire

2010 est l’année de la commémoration du 1.100e anniversaire de la fondation, en Bourgogne, de l’abbaye de Cluny. Cet été y aura lieu une exposition sur Cluny et l’Europe dont nous vous reparlerons. Vous trouverez la liste de ces manifestations, partout où l’ordre clunisien s’est diffusé, sur le site www.cluny2010.eu Signalons aussi la parution récente d’un ouvrage de synthèse sur le rôle joué par l’ordre dans le renouveau monastique des Xe et XIe siècles, sur l’expansion du XIIIe siècle (plus de 1.000 monastères et prieurés disséminés dans l’Europe entière), sur les développements ultérieurs... « Cluny, de l’abbaye à l’ordre clunisien, Xe - XVIIIe siècles », par Denyse Riche, maître de conférences à l’université de Lyon, et Odon Hurel, directeur de recherche au CNRS. Paris, Armand Colin, 330 pages, 24 €.

Expositions en cours

Paris, musée du Louvre, hall Napoléon : « Sainte Russie, l’art russe des origines à Pierre Le Grand », jusqu’au 24 mai. Dans ce riche ensemble de 400 pièces exceptionnellement prêtées, et pour certaines jamais encore sorties de leur église ou monastère, les objets médiévaux sont nombreux. Moins connues que les icônes, les pièces d’orfèvrerie (un calice à deux anses de Novgorod, du XI e siècle, les « portes d’or » de la cathédrale de Souzdal, du début du XIIIe siècle, en particulier) seront pour beaucoup une révélation.

Catalogue, édité par le Louvre et Somogy, 744 pages, 49 €.

Paris, musée de Cluny — musée national du Moyen-Âge : « Paris, ville rayonnante », jusqu’au 24 mai. Au XIIIe siècle, le statut de capitale royale entraîne à Paris une multiplicité de chantiers de construction, et un rapide développement de toutes les formes artistiques. Si l’architecture n’est pas facile à « exposer » dans un musée, celui-ci, dépôt lapidaire de la ville au XIXe siècle, et bénéficiaire des fragments trouvés à l’hôtel Moreau en 1977, est très riche en sculptures. Catalogue, 128 pages, édité par la RMN.

Paris, encore au musée de Cluny : « Tapisseries rhénanes de la fin du Moyen-Âge », jusqu’au 27 septembre. Volée en 1910, une scène de la vie de sainte Marguerite d’Antioche, tissée dans la région du Rhin supérieur, fait son retour au musée. Sont regroupées autour d’elle des tapisseries du XVe siècle de même origine.

Paris, musée Marmottan-Monet : «  Enluminures de la collection Wildenstein  ». Les très beaux manuscrits français et italiens, réunis par Georges Wildenstein (1892-1963) et offerts par son fils à l’Institut, dans une présentation nouvelle. Catalogue par Armelle Le Gendre, chez Hazan, 8 €.

Bonn, Kunst-und Ausstellungshalle der Bundesrepublick Deutschland  : «  Byzantium. Splendour and Daily Life  », jusqu’au 20 juin.

Sienne, Santa Maria della Scala  : «  De Jacopo della Quercia à Donatello ». La première Renaissance à Sienne, jusqu’au 10 juillet. Cette très importante manifestation s’étend sur plusieurs lieux : l’ancien hôpital Santa Maria della Scala d’abord, mais aussi le musée de l’Oeuvre de la cathédrale, la Pinacothèque, le musée diocésain, le dôme, le baptistère et la crypte. Cette dernière, ouverte au public depuis une dizaine d’années, comporte un cycle de peintures murales du XIIIe siècle, et abritera la section de l’orfèvrerie. Au total sont montrées plus de 300 oeuvres, 25 ayant été restaurées pour l’occasion. Une vingtaine de polyptyques démembrés sont reconstitués grâce aux prêts internationaux. Billet unique (12 €, valable 2 jours) en vente Piazza Duomo.Belle présentation des expositions : www.rinascimentosiena.it

Conférences

10 mai pour la Société d’Histoire et d’Archéologie de Villeneuve-les-Avignon  : « Autour de Montaillou, une société paysanne du XIVe siècle, par Yves Grava, professeur émérite de l’université d’Avignon, et membre du Centre.

Villeneuve, salle Fernand Martin, à 18 h ; entrée libre.

19 mai au musée de Cluny, présentation et discussion avec l’auteur de l’ouvrage « Christine de Pizan », par Françoise Autran, professeur à l’université de Paris.

Paris, musée de Cluny, salle des sculptures de ND de Paris, à 18 h 30 ; entrée libre.

Avignon, 20 mai dans le cadre des Après-midi de Fonseca : «  La ville d’Avignon en 1226  » (siège de la ville par le roi de France Louis VIII), par Simone Balossino, maître de conférences à l’université d’Avignon. Avignon, médiathèque de la Rocade, à 15 h ; entrée libre.

Avignon, 22 mai au Petit-Palais, le Centre reçoit Maria-Alessandra Bilotta, chercheur de l’université de Rome, attachée temporaire à l’université d’Avignon. Elle nous parlera de ses travaux sur « Voyages d’hommes et de manuscrits enluminés entre le Midi de la France, la Catalogne et l’Italie, aux XIIIe et XIVe siècles  ».

Avignon, musée du Petit Palais, salle 10, à 15 h ; entrée libre.

Avignon, 25 mai aussi pour Fonseca : Les livres des rois de France du XIIIe au XVIe siècles, par Béatrice Beysse, maître de conférences à l’université de Montpellier, ancien membre du Centre. Avignon, médiathèque de la Rocade, à 15 h ; entrée libre.

Cavaillon, 5 juin dans le cadre des "Rendez-vous aux Jardins" : «  Les outils du jardinier dans la scène du Noli me tangere », par Marthe Laloge, doctorante, membre du Centre ; son mémoire de master portait sur l’iconographie médiévale de l’apparition du Christ à Marie-Madeleine, qui le prend pour un jardinier. Cavaillon, lieu à préciser, à 11 h.

Colloques et congrès

Perpignan, du 6 au 8 mai, divers villages du Roussillon et Vic en Catalogne  : «  Plafonds peints médiévaux » : conservation, restauration, valorisation. Ce sera la troisième rencontre organisée par l’association Recherche sur les charpentes et les plafonds peints médiévaux. Le délai d’inscription est officiellement clos, mais si nécessaire s’adresser à benoit.brouns@gmail.fr Les actes de la première rencontre (2008), intitulés « Plafonds peints médiévaux en Languedoc », parus fin 2009 aux Presses de l’université de Perpignan, sont consultables à la bibliothèque du Petit Palais.

Sibiu (Roumanie) du 20 au 23 mai  : Congrès international sur l’art macabre, organisé pour la 14e fois par l’association Danses Macabres d’Europe. Renseignements : cristinabogdan1976@yahoo.fr

Abbaye Saint-Michel de Cuxa du 5 au 12 juillet 2010, «  Journées romanes : Mémoires, tombeaux et sépultures à l’époque romane ». Programme et bulletin d’inscription : www.cuxa.org

Le 15 mai c’est la nuit des musées partout en France :

Au Petit Palais d’Avignon,

de 19 heures à 23 heures,