Accueil

Alpes-Maritimes : Lundi 2 juin – jeudi 5 juin 2014

sous la conduite de Sophie Kowalevsky

Lorgues (vallée de l’Argens) : Arrêt à la chapelle Notre-Dame de Benva, porche voûté peint et cycle intérieur consacré au Jugement Dernier, au Purgatoire, aux Vertus et à l’Enfer, anonyme, début du XVIe siècle.


Grasse : Visite du centre historique médiéval ; rues anciennes ; maisons de notables ; cathédrale Notre-Dame du Puy (XIIe siècle) et son retable de saint Honorat saint Clément et saint Lambert attribué à l’atelier de Louis Bréa, 1524 ; châsse reliquaire de saint Honorat, vers 1522-1525) ; tour dite « de l’évêque » ; palais épiscopal.

Visite personnalisée au Musée International de la Parfumerie (MIP) : histoire de la tannerie, de la ganterie et de la parfumerie au Moyen Âge.


Nice : installation à l’hôtel.


Vallée du Paillon.

Lucéram : Visite de la chapelle Notre-Dame de Boncoeur. Cycle peint attribué à Jean Baleison et consacré aux « Histoires de la Vierge » et à diverses scènes de dévotion méconnues. Il a fait l’objet d’une longue et complexe restauration sous le contrôle de la Conservation Régionale des Monuments Historiques. Le chantier a été exécuté, en diverses tranches, par Claire Delhumeau, membre de notre association.

Visite du village médiéval perché, vestiges de l’enceinte médiévale, ruelles pavées et escaliers.

Visite de l’église paroissiale Sainte-Marguerite (fragments de peintures murales attribuées à Jean Baleison, différents retables dont en particulier celui du maître-autel exécuté, en 1498, par Louis Bréa et celui de saint Antoine de Padoue, réalisé par Jean Canavesio à la fin du XVe siècle, important trésor d’orfèvrerie religieuse).
Visite de la chapelle Saint-Grat : peintures murales réalisées par Jean Baleison (vers 1470-1480), illustrant une Vierge à l’Enfant entourée de divers saints ; dans les voûtains figurent les quatre évangélistes.


Vallée de la Roya.

Saorge : Traversée à pied du village perché qui surplombe la vallée de la Roya. Exemple saisissant d’urbanisme médiéval (maisons étagées sur plusieurs niveaux).


Poggio : Visite de la Madone (XIe siècle). L’église, avec son magnifique clocher de facture lombarde, fut fondée en 1092 par les moines de Lérins. Peintures murales du porche extérieur, attribuées à Jean Baleison, vers 1480. Très belle poutre de gloire, dans le chœur des fragments des « Histoires de la Vierge » attribuées à Jean Baleison et une peinture murale illustrant sainte Lucie du début du XVIe siècle.


La Brigue : Visite du village, maisons médiévales, linteaux sculptés en schiste. Nous ne nous rendons pas au sanctuaire de Notre-Dame des Fontaines que nous avons visité en détail l’an dernier.
Déjeuner à La Brigue
Visite de la Collégiale Saint-Martin de la Brigue (riche ensemble de 6 retables, de la première moitié du XVIe siècle, répartis sur les autels secondaires).


Tende : Visite du bourg, Chapelle de L’Annonciade de la confrérie des Pénitents Blancs, porte médiévale dite « d’Italie » qui marquait l’entrée dans le bourg médiéval : cycle peint consacré aux « Histoires de la Vierge » et attribué à Jean Baleison, aux alentours de 1480-1485. Façade d’une maison à ogives du XIIIe siècle. Portail sculpté en pierre verte de la Collégiale Notre-Dame de l’Assomption achevé en 1562. Chapelle Notre/Dame de l’Annonciation (siège de la confrérie des Pénitents Blancs, rue Cotta) : différentes campagnes décoratives (Crucifixion, cycle de la Passion) de la seconde moitié du XVe siècle.

Nice : Visite du musée des Beaux-Arts Jules Chéret. Deux petites salles, du premier étage, sont consacrées au Moyen-Âge (divers beaux retables ou éléments de retables démembrés ; plusieurs proviennent de l’église paroissiale de Sainte-Marguerite de Lucéram. Les retables de la région niçoise sont présentés, depuis octobre 2011, autour du Christ en croix d’Agnolo Allori dit Bronzino (vers 1540), œuvre récemment « redécouverte » et restaurée. Ce tableau, entré dans les collections niçoises grâce à un legs de 1879, a figuré dans la grande rétrospective dédiée à ce peintre maniériste au Palazzo Strozzi de Florence (24 septembre 2010-23 janvier 2011).

Saint-Maximin : Commentaire du polyptyque de la Passion du peintre Antoine Ronzen (vers 1517-1520) dans la basilique Sainte-Marie-Madeleine (ancienne église des Dominicains).


Retour à Avignon